Doctorat en Études françaises

 

Le programme de Doctorat en Études françaises conduit à l'obtention d'une connaissance scientifique de haut niveau et assure une formation d'actualité et spécialisée. Ce programme offre une formation à la recherche et à la méthodologie de la recherche conforme aux exigences actuelles du savoir universitaire et consciente des nouvelles données de la réalité européenne.

Les étudiants titulaires de ce diplôme peuvent être recrutés dans de nombreux secteurs et institutions de la République de Chypre ainsi que de l'Union européenne, tels que l'enseignement universitaire, l'enseignement public et privé, les services culturels et linguistiques, les secteurs publics et autres organismes internationaux (délégations de l'UE, corps diplomatiques, centres de traduction, secteur du tourisme et de l'hôtellerie, médias, entreprises multinationales, ONG…). 

Télécharger ici le Règlement du programme doctoral (en grec).

Télécharger ici le Prospectus des Études Postgraduées : en grec - en anglais


 

I. CONDITIONS D'ADMISSION

Les candidats au Programme doctoral (Niveau Doctorat, suivant le cadre européen 3-5-8 (ou le français L-M-D) doivent, à la date de la publication des places disponibles par le Département, être titulaires d'un Master en Études françaises, en Didactique du Français Langue Etrangère ou en Sciences humaines ou sociales. Les candidats n'ayant pas encore obtenu leur titre mais étant dûment inscrits à un programme aboutissant au Master sont autorisés à déposer une demande d'admission à condition qu'ils aient complété leurs études au 31 juillet de l'année au cours de laquelle ils souhaitent effectuer leur inscription au Programme doctoral. Les candidats détenteurs d'un diplôme dans une discipline connexe doivent parfaitement maîtriser la langue française à l'écrit et à l'oral; la connaissance d'autres langues est considérée comme un atout supplémentaire.

 

 II. SOUMISSION DE LA CADIDATURE ET PLACES DISPONIBLES

La demande est déposée par l'intéressé auprès du Coordinateur des programmes de formations post-graduées dans les délais posés par l'Université. Le contingent de places disponibles est de cinq (5) doctorants. Le dossier de candidature doit inclure:

  1. Un échantillon de travail : un court article, un chapitre du mémoire etc.
  2. Une documentation prouvant la parfaite connaissance de la langue française
  3. Deux lettres de recommandation qui devront être envoyées par les répondants directement au système électronique de soumission de candidatures

Afin de demander (par écrit) une lettre de recommandation à un professeur, les étudiants doivent a) donner assez de temps au professeur, considérant ses autres obligations éventuelles qui peuvent être nombreuses (conférences, déplacements de recherche, etc.), b) fournir un relevé de notes récent, c) leur CV, d) le nom et l'adresse complète du diplôme/programme/Département/Université pour lequel la lettre de recommandation est demandée, e) annoncer la langue dans laquelle ils souhaitent que la lettre de recommandation soit écrite.

Les candidatures seront examinées par le Comité du Programme doctoral du Département qui peut, s'il le juge nécessaire, convoquer les candidats sélectionnés à un entretien, une téléconférence et/ou un examen écrit. La proposition finale du Comité est soumise à l'approbation du Conseil de Département.

Pour plus d'informations, contactez l'École doctorale (tél : 22894021/44), ou le Secrétariat du Département (tél : 22894370).

 

III. DURÉE DU PROGRAMME

La durée totale accordée pour l'obtention d'un diplôme de Doctorat ne peut excéder huit (8) années académiques. Les étudiants en doctorat sont encouragés à passer jusqu'à une année civile des études dans des universités à l'étranger dans le cadre de programmes d'échanges d'étudiants.

 

IV. RÈGLEMENT DU PROGRAMME

Les études de niveau doctoral sont régies par le Règlement des Étudiants postuniversitaires de l'Université de Chypre. Télécharger ici le Règlement du programme doctoral (en grec).

 

V. STRUCTURE DU PROGRAMME

Pour obtenir le Doctorat en Études françaises, l'étudiant doit valider un minimum de 240 ECTS. La répartition des ECTS dans les différentes phases se fait comme suit:

       
    Master II 60

FES 650   

FES 651 

FES 652

FES 653 

FES 660

FES 661

FES 670

FES 671

FES 680

 

Phase de recherche I

Phase de recherche IΙ

Phase de recherche IΙΙ

Phase de recherche IV

Examen de synthèse

Projet de thèse

Phase de rédaction Ι

Phase de rédaction ΙI

Soutenance de thèse            

30

30

30

30

0

10

15

15

20

Total

   

240

       

Pour l'inscription en études doctorales, le Département se réserve le droit de demander au/à la candidat(e) de suivre des cours/séminaires supplémentaires.

Chaque semestre correspond à 30 ECTS. Lorsqu'un doctorant se trouve en phase de recherche ou en phase de rédaction de la thèse de Doctorat, il est considéré que ce semestre a la charge de travail équivalente à 30 ECTS. Cependant, l'étudiant peut, s'il le souhaite, diviser chaque phase de recherche en 2 semestres et valider 15 ECTS par semestre. L'étudiant doit s'inscrire à une des étapes ci-dessus et payer les frais d'inscription semestriels.

Directeur de recherche. Pour une Thèse de Doctorat un directeur de recherche est nécessaire. Le directeur de recherche est nommé par le Conseil du Département après la proposition du Comité du Programme post-gradué. La proposition est faite en consultation avec le doctorant et le directeur de recherche proposé. Le conseiller de recherche surveille les travaux de recherche de l'étudiant, le soutient et le conseille. (cf. Domaines de recherche des enseignants-chercheurs du Département)

Comité Tripartite. Pour une Thèse de Doctorat, la formation d'un comité tripartite est nécessaire. Le Comité tripartite de Suivi de Thèse est constitué en Conseil de Département sur les recommandations du Comité du département d'études de 3e cycle et du directeur de recherches. Ce Comité comprend a) le directeur de recherche, qui en assure la coordination, b) un autre membre du Département d'Études françaises et européennes et c) un autre membre provenant soit du Département d'Études françaises et européennes, soit d'un autre Département de l'Université de Chypre ou encore d'une autre université ou centre de recherches dans la mesure où ce membre travaille dans une discipline connexe. Le Comité de Suivi de Thèse évalue la progression de l'étudiant(e) au cours de ses études de doctorat et définit le type de devoir que l'étudiant doit effectuer pour l'Examen de synthèse.

Observation de cours. Le directeur de recherche se réserve le droit de demander au doctorant d'assister à des cours de formation post-graduée offerts par l'Université de Chypre, s'il le juge nécessaire ou utile pour les recherches qu'il mène.

Examen de synthèse. Le doctorant est tenu de réussir un examen de synthèse, dont la première passation doit avoir lieu de préférence avant la fin du quatrième semestre de ses études doctorales. En cas d'échec, le doctorant est tenu de s'y présenter une seconde fois, avant la fin du sixième semestre d'études au plus tard. Un deuxième échec entraîne sa radiation du Programme. La nature et la procédure de passation et d'évaluation de l'examen de synthèse sont laissées à la discrétion de chaque Département.

Approbation du projet de recherche. Le doctorant doit soumettre le projet au plus tard deux semestres après avoir réussi l'examen de synthèse et avant la date de fin des cours du semestre concerné. La présentation du projet doit avoir lieu pendant la période des examens. En cas de rejet du projet détaillé de thèse, ou de suggestions de modifications à y apporter, le doctorant doit à nouveau soumettre un projet à l'approbation du Comité, au plus tard avant la fin du semestre consécutif à celui de la 1ère présentation. Un second rejet entraîne sa radiation du programme. À compter du moment où le projet de recherche doctoral a été présenté avec succès devant le Comité tripartite, le doctorant s'occupe de la rédaction de la thèse.

Thèse de Doctorat. La thèse doit apporter une contribution importante dans le domaine choisi. Elle doit avoir une longueur de 80 000 à 100 000 mots — la longueur exacte peut être discutée entre l'étudiant(e) et le directeur/la directrice de recherche.

Langue de la thèse. La thèse doit être rédigée en français.

Soutenance de thèse. La soutenance de thèse se fait en public et devant un jury de cinq personnes. Ce jury est établi par le Conseil du département sur les recommandations du Comité d'études de 3e cycle et du directeur de recherche. Il se compose automatiquement du comité de thèse et doit être composé comme suit : a) trois membres du corps professoral du Département, dont l'un est toujours le directeur ou la directrice de recherche, b) un membre d'une autre université ou d'un centre de recherches de niveau universitaire, c) un membre d'un autre département de l'université de Chypre dans une discipline connexe ou d'une autre université ou d'un centre de recherche de niveau universitaire. Le président ou la présidente du comité d'études de 3e cycle doit être un membre du corps professoral du Département, mais non pas le directeur ou la directrice de recherche.

Non Admission. Dans le cas où la thèse de doctorat n'est pas acceptée, le jury peut demander de répéter la procédure de rédaction de thèse une dernière fois. Les termes de refonte de la thèse de doctorat doivent être déterminés par écrit par le jury. Le Comité d'évaluation reste le même. Le remplacement d'un seul membre du comité est possible uniquement pour des raisons majeures.

Participation à des programmes d'échanges. Le candidat peut et est encouragé à passer jusqu'à une année civile de ses études dans des universités à l'étranger.

 

Contact: Secrétariat du Département

Pour toute information concernant le programme du semestre en cours, veuillez consulter les Programmes semestriels dans l'Espace étudiants.