L'histoire de l'île de Chypre remonte à plus de 9000 ans.
Le nom grec, "Κύπρος" (prononcez "Kipros"), réfère au cuivre, dont les importants gisements ont assuré la prospérité de l'île.
Au Ve siècle av. JC, les Grecs et la Perse se disputent Chypre et l'île sera annexée à l'empire persan. Ensuite, Alexandre le Grand prend le contrôle de l'île, suite à quoi Chypre restera majoritairement de culture grecque.
En 58 av. JC, Chypre devient une province romaine puis se christianise. Après la division de l'empire romain, les Byzantins en prennent possession puis les arabes envahissent Chypre en 650 et la domineront pendant 300 ans avant que les Byzantins en reprennent le contrôle.
Lors de la 3e croisade, Richard Cœur de Lion, roi d'Angleterre, dont le bateau de la fiancée s'est échoué sur les côtes chypriotes, s'empare de l'île, la vend aux Templiers, puis à Gui de Lusignan (1192).
En 1489 commence la période vénitienne de l'île jusqu'à ce que l'empire ottoman s'empare de l'île en 1570. De cette période date l'installation de populations musulmanes et turcophones.
En 1878, l'île est cédée au Royaume Uni par l'Empire ottoman. A partir des années 30 se développe un mouvement contre l'occupant colonial, qui va se concrétiser dans les luttes du mouvement chypriote-grec EOKA à partir de 1955. Parallèlement 2 mouvements apparaissent: l'un chypriote-grec aspirant à une unification avec la mère patrie (l'ENOSIS), l'autre chypriote-turc, en réaction au premier, demandant la partition de l'île en deux parties: chypriote-grecque et chypriote-turque (TAKSIM).
En 1878, l'île est cédée au Royaume Uni par l'Empire ottoman. A partir des années 30 se développe un mouvement contre l'occupant colonial, qui va se concrétiser dans les luttes du mouvement chypriote-grec EOKA à partir de 1955. Parallèlement 2 mouvements apparaissent: l'un chypriote-grec aspirant à une unification avec la mère patrie (l'ENOSIS), l'autre chypriote-turc, en réaction au premier, pour la partition de l'île en deux parties: chypriote-grecque et chypriote-turque (TAKSIM).
La guerre civile aboutit non pas à l'Enosis, mais à l'indépendance de la République de Chypre en 1960, officialisée par un traité de garantie signé par la Grèce, la Turquie et le Royaume-Uni.
Des incidents opposant les communautés chypriotes-grecques et chypriotes-turques entre 1963 et 1967 aboutissent à un déplacement de populations chypriotes-turques dans des villages enclavés.
En 1974, suite à un coup d'État de la junte militaire d'Athènes, le Président chypriote-grec, Makarios, est renversé, pour un gouvernement en faveur de l'Enosis. L'armée turque envahit alors le Nord de l'île et la Turquie declare unilatéralement ce territoire indépendant en 1975. Suivent alors des échanges de populations: les Chypriotes-grecs sont déplacés vers le Sud de la ligne de demarcation, et les Chyrpiotes-turcs de l'île vers le Nord.
En1983, la Turquie décrète la zone occupée État chypriote-turc indépendant: République Turque de Chypre du Nord.
Depuis la division de l'île et de sa capitale, des négociations en vue d'une solution ont repris à plusieurs reprises, mais elles restent stériles.
En 2002, les 2 dirigeants chypriotes lancent un processus qui mènera à un référendum pour un plan de réunification du pays. En 2004, année de l'adhésion de Chypre à l'Union européenne, les Chypriotes-grecs votent massivement contre le plan de réunification alors que les Chypriotes-turcs le soutiennent. Suite à cet échec, les négociations entre les deux communautés piétinnent.
En 2013, la République de Chypre, jusque-là prospère, est violemment frappée par une crise financière et économique et se retrouve au bord de la faillite. Des restructurations importantes sont faites dans le pays dans le but de recevoir une aide financière de 17 milliards d'euros.
Depuis le pays est en récession et le chômage en hausse. Les négociations pour une réunification ont, quant à elles, repris une fois encore.

 

Pour survoler, en 2 minutes, l'histoire de Chypre depuis l'Empire byzantin, vous pouvez lire l'article de Lexilogos.

Pour plus de détails, vous pouvez vous reporter à l'article sur Chypre de l'encyclopédie Larousse.

Vous pouvez également découvrir une présentation originale de l'histoire de Chypre en quelques coups de crayons.
 
Pour plus d'informations sur le conflit chypriote, voir l'article de la Documentation française, Chypre, vers la réunification.
 
Makarios
Makarios, archevèque et Président de la République de Chypre de 1960 à 1977